Accueil du site > Axes de recherche > MEA - Matériaux pour l’Energétique et l’Acoustique > Milieux granulaires et fractals en acoustique

Milieux granulaires et fractals en acoustique

Reliée d’une certaine manière à l’item « neige et avalanches » cette recherche s’en éloigne en privilégiant la compréhension des échanges d’énergie dans deux situations a priori non connectées. De nombreux milieux naturels présentent une organisation fractale. Ainsi la géométrie interne des pores d’aérogels est considérée comme fractale. Il s’agit dans ce cas d’une fractalité de frontière. Les milieux granulaires non organisés artificiellement se répartissent fréquemment en structures fractales dites alors fractales de masse. Un milieu poreux pouvant souvent être considéré comme un milieu granulaire consolidé et ces milieux granulaires consolidés le restant jusqu’à ce que les contraintes auxquelles ils sont soumis provoquent une rupture génératrice d’émission acoustique, il est important de comprendre la propagation acoustique dans de tels milieux dès lors que nous avons montré qu’il pouvait fort bien apparaitre des phénomènes de localisation (voir Bertaud et Gibiat JSV 2008 ou Gibiat et al Phys Rev E 2003). Ce travail s’appuie non seulement sur les expériences préliminaires réalisées par Paola Ricciardi et reprises par Eric Plaza mais aussi sur une collaboration informelle avec le groupe de B. Sapoval à l’Ecole Polytechnique. Nous avons ainsi pu déterminer l’ensemble des modes acoustique de la structure sur laquelle il s’était appuyé.