Accueil du site > Personnel > Anciens membres > Docteurs et contractuels > Christine Lepine > Christine Lepine

Christine Lepine

Sujet de thèse : Modélisation mécanique de la cochlée. Application à la conduction osseuse

Thèse de doctorat de l’Université Paul Sabatier - Toulouse III, soutenue le 3 juillet 2009.

RÉSUMÉ : La perception auditive par conduction osseuse présente, lorsque l’environnement de la cochlée est différent de la normale (oreille moyenne, vestibule...), des phénomènes encore inexpliqués comme l’amplification des basses fréquences ou la reconnaissance d’un signal sur une porteuse ultrasonores. Des études prouvent que l’ensemble de la tête participe à l’excitation cochléaire. Or, les modélisations en conduction aérienne font intervenir le seul couplage du liquide cochléaire avec la membrane basilaire. Une modélisation mécanique du fonctionnement cochléaire doit donc étudier tous les couplages fluide-structure : périlymphe avec partition cochléaire ET avec labyrinthe osseux. Dans notre étude, un modèle linéaire et passif est recherché, afin de permettre la comparaison des réponses en conductions aérienne et osseuse. Un important dépouillement bibliographique a permi de retenir trois approches, adaptables en conduction osseuse : modélisation analytique avec couplages par fonctions de Green ; modélisation numérique temporelle par différences finies ; idée de maquette à similitude de dispersion (couches critiques de Lighthill). Ces modélisations ont été présentées dans leur version en conduction aérienne et des propositions ont été faites faites pour l’application à la conduction osseuse.